Goodies : et si on changeait nos habitudes ? Sondage Captain Cause x poll&roll

featured image thumbnail for post Goodies : et si on changeait nos habitudes ? Sondage Captain Cause x poll&roll
À l’occasion des fêtes de fin d’année, Captain Cause a souhaité en savoir plus sur le rapport des Français aux cadeaux d’entreprise. Zoom sur les résultats de notre enquête !

Tote bags, stylos, mugs, T-shirts ou encore clé USB… On a tous déjà reçu des goodies de la part d’une entreprise. S’il existe quelques alternatives responsables, ces cadeaux sont souvent fabriqués à l’autre monde et leur empreinte carbone pose question. Pourtant, ils restent un levier largement privilégié en termes de marque employeur et de fidélisation client. Mais qu’en pensent réellement les Français ? C’est la question à laquelle nous avons souhaité répondre avec notre étude menée par l’institut de sondage poll&roll auprès de 1000 salariés Français de 18 à 65 ans entre le 28.10.22 et le 03.11.22. Décryptage !

Les goodies sont partout !

Tellement partout qu’on pourrait penser qu’il sagit d’un complot…

Plus sérieusement, nous avons mené notre enquête (une vraie, cette fois). Avec l’institut de sondage poll&roll, nous avons interrogé 1000 salariés français sur leur perception de ces cadeaux d’entreprise.

Une attention appréciée… mais vite oubliée

L’usage des goodies se démocratise : 71 % des répondants ont déjà reçu dans les 12 derniers mois, dont 86 % des 18-34 ans et 54 % des 50-65 ans. Mais si ces cadeaux font plaisir (chez 95 % des répondants), ils ne sont pas forcément le levier marketing le plus efficace sur le long terme.

Près de 4 salariés sur 10 (38 %) confient que ces cadeaux sont aujourd’hui au fond d’un tiroir ou à la poubelle.

Près d’un salarié sur 2 (48 %) déclare ne pas se rappeler des dernières entreprises lui ayant offert des goodies.

Allier plaisir d’offrir et plaisir d’agir

Redonner du sens aux budgets marketing des entreprises ? La réponse des salariés est très majoritairement « oui ».

83 % des salariés se disent prêts à renoncer, au moins occasionnellement, aux goodies si cet argent est reversé à des associations (92 % des 18-34 ans !).

Parmi eux, 44 % des salariés se disent prêts à y renoncer « complètement ».

Quant à la sélection des associations, 77 % aimeraient que les entreprises les impliquent dans ce choix.

Les chiffres clés

Illustration

Dans ce contexte, les dons associatifs pré-financés semblent être une alternative aussi responsable qu’impliquante.

D’ailleurs, pour chaque euro dépensé en don cadeau plutôt qu'en goodies, l’empreinte carbone est réduite de 0,25 kgCO2e (source : Green Evénements).\ \ Autrement dit, si vous offrez 600 € de dons associatifs pré-financés à vos clients et partenaires, vous réduisez l’empreinte carbone de votre opération de 150 kgCO2e par rapport au même budget dépensé en goodies, soit l’équivalent d’un trajet Paris-Marseille en voiture thermique !\ \ Envie d'en savoir plus ? Contactez-nous 👇